Sortie de cohésion de 2nd6. Visite de l’écomusée des Landes à Marquèze

Par St Joseph de Tivoli, le 02 octobre 2018

J’ai participé le vendredi 7 septembre à une sortie de cohésion avec ma classe. Nous nous sommes rendus au quartier de Marquèze, dans la commune de Sabres. Durant le trajet-aller, nous avons été informés du travail à réaliser : il s’agissait de faire un dessin en rapport avec la visite, puis de l’accompagner d’un poème.

Une fois arrivés à la commune de Sabres, nous avons pris un ancien train jusqu’au fameux village. Une guide nous a accueillis et fait visiter les lieux durant toute la matinée. Elle nous a expliqué que Marquèze était un village du 19ème siècle où les gens vivaient sur le modèle agro-pastoral, c’est-à-dire qu’ils consommaient ce qu’ils produisaient. Ils vivaient donc pratiquement en autarcie. Nous avons visité différents bâtiments comme l’étable, la maison du maître, et celle du brassier (qui est un domestique), et la maison d’un paysan. L’après-midi, nous avons réalisé un jeu qui consistait à retrouver le nom d’un trésor qu’Aliénor d’Aquitaine donna en remerciement à un berger pour lui avoir indiqué le chemin jusqu’à l’Espagne, lorsque cette dernière était perdue dans Les Landes. Pour cela, nous devions résoudre une série d’énigmes par groupes de trois à travers le village. Le nom de ce trésor ? Les « Sonnailles en Or ». Il s’agit en fait de petites cloches en or. Nous avons ensuite visité une exposition puis repris la route pour rentrer, trajet durant lequel nous avons finalisé nos dessins et poèmes.

J’ai réellement apprécié ce voyage qui m’a tout d’abord permis de mieux connaître ma classe et de mieux m’entendre avec mes camarades. En effet, le temps passé dans le bus et celui à faire le jeu m’ont donné l’occasion de mieux faire connaissance avec certains d’entre eux. Ce voyage m’a appris beaucoup de choses sur cette époque, par exemple le mode de vie des personnes avec le système agro-pastoral, puis l’apparition du gemmage qui a été une révolution économique et sociale pour ce village. En effet, cela a ouvert le village au reste du pays et a permis de faire du commerce. Ce fut également sympathique de me cultiver par le biais d’une chasse aux énigmes à travers tout le quartier. Enfin, ce voyage m’a demandé un travail d’imagination et de création avec la réalisation du poème, puis de travailler mes talents de dessinateur qui, je le sais, sont loin d’être parfaits…

MB élève de 2*6

 

ALEXANDRINS POUR LA SORTIE de 2de6 à MARQUEZE

A peine éclos, tout frais émoulus du collège

Ils sont partants pour de nouvelles aventures.

Elles commencent à l’écomusée de Marquèze,

En suivant les traces du passé qui perdure.

Ils redoutent qu’au lycée, leurs notes soient maigres

Et qu’ils récoltent de multiples sanctions.

Souhaitons que leur appréhension se désintègre,

Dans les fou-rires de la sortie « d’intégration ».

HB