La sortie de classe de 2nd6 à MARQUEZE

Par St Joseph de Tivoli, le 08 septembre 2019

Vendredi 6 septembre, nous nous sommes rendus à l’écomusée de Marquèze, dans les Landes, proche du village de Sabres. Ce lieu unique nous a accueillis lors de notre sortie de début d’année.

Au cours de cette journée, nous avons découvert un endroit magique, où la nature règne. Nous nous y sommes rendu en car, puis à bord d’un petit train. La matinée s’est déroulée en deux parties : La première, sous l’égide du XIXème siècle, fut très enrichissante. Nous avons exploré un vieux quartier landais de 1890 et avons ainsi découvert les aspects de la vie quotidienne de l’époque. J’ai pu découvrir que la société des bergers-agriculteurs correspondait bien à leur environnement. Notre classe a pu également admirer les logements, aménagements et constructions rénovés de cette époque. Après un échange avec un berger, nous avons pu approcher les animaux tels que des cochons noirs, des vaches, des chèvres…

La deuxième partie de la sortie fut dédiée à la forêt alentours. La classe s’est promenée dans deux types de forêts, l’une naturelle et l’autre artificielle. Lors de cette ballade, nous avons distingué toutes sortes de végétaux. La forêt naturelle regorge d’une grande variété d’arbres et d’animaux, tandis que la forêt artificielle (plantée par l’Homme) n’est essentiellement constituée que de pins. Le déjeuner fût l’occasion pour la classe d’apprendre à se connaitre. L’après-midi a débuté avec un jeu de piste. La classe était répartie en petits groupes. Le jeu d’Aliénor devait nous mener à un objet en or qu’il a été possible de retrouver ensuite au pavillon d’exposition : des sonnailles (cloche à bestiaux) en or. Ce jeu nous a permis d’échanger avec nos camarades. La classe a repris le train, puis nous avons eu un petit temps pour nous promener dans le pavillon, espace dédié aux expositions. Dans le car du retour, la rédaction d’un poème et la réalisation d’une illustration nous ont été demandées. Ils décorent maintenant notre salle de classe.

Cette journée de respiration fut, à mon avis, importante pour les nouveaux élèves de l’établissement. Ce moment nous a permis d’apprendre à nous connaitre et de partager des moments de complicité tous ensemble.

Personnellement, cette journée m’a permis de faire connaissance avec de nouveaux élèves, me rapprocher de mes camarades, et découvrir un lieu jusqu’ alors inconnu pour moi.

Louna M, 2de 6

 

Bilan de la sortie à Marquèze de la classe de 2de6

Le lieu de notre sortie de début d’année été tenu secret jusqu’à 10h le vendredi 6 septembre. Marquèze est situé dans les Landes de Gascogne à proximité de la ville de Sabres. C’est un écomusée qui préserve l’écosystème et le patrimoine matériel et naturel d’un hameau du XIXème siècle.

Nous avons pris le bus à Tivoli pour un trajet de 2 heures qui nous a permis de créer des liens entre nous. A notre arrivée, nous avons pris un train pendant 15min.

pour nous rendre au hameau où la classe a participé à une visite guidée du hameau, puis une visite de la forêt au cœur de la biodiversité. J’ai tout d’abord visité le hameau, où j’ai appris de nombreuses choses sur son architecture particulière (murs construits avec de grandes poutres remplis d’un mélange de bouse et de torchis) ainsi que sur les différents statuts sociaux de l’époque : maître (qui possède les terres), meunier (aussi riche que le maître), métayer (statut intermédiaire), brassier (semblable au serviteur, il travaille dans les champs). Au cours de la visite, j’ai pu voir un berger de l’époque (interprété par un animateur), il portait une veste en fourrure de brebis pour se protéger du froid, un long bâton qui lui permettait de se reposer et d’avoir les mains libres, et des échasses qui lui permettaient de mieux voir son troupeau et de marcher plus vite.

Durant la seconde partie de la matinée, nous sommes partis visiter la forêt-galerie (nom dû au fleuve la traversant), une forêt naturelle proche du hameau. Une guide nous a accompagné pour nous faire découvrir la biodiversité de cette forêt, notamment ses animaux et comment les reconnaître grâce à leurs traces. Elle nous a fait comprendre à quel point il est important de prendre soin d’un écosystème : la disparition d’un animal compromet tout l’écosystème.

Ensuite nous sommes allés dans la forêt de pins, forêt artificielle créée sous Napoléon III. Il n’y avait pas beaucoup d’êtres vivants, ce qui nous a fait comprendre qu’une forêt naturelle a une biodiversité beaucoup plus importante.

L’après-midi, nous avons fait une chasse au trésor dont le but était de trouver un mot caché en rapport avec l’écomusée. Ensuite, nous avons rédigé une poésie que nous avons illustrée par un dessin. C’est la biodiversité qui m’a inspiré. J’ai fini mon travail dans le bus où nous avons également fait des jeux de rôles pour mieux nous connaître.

J’ai vraiment apprécié cette sortie qui m’a fait découvrir de nombreux éléments à propos de la vie des Landes au XIXème siècle :

– L’architecture de ses maisons

– La création de la forêt des Landes

– L’industrie qui reposait sur cette forêt

– Les vieux trains de l’époque

– L’organisation d’un hameau

Cela m’a plongé dans la vie à cette époque, me rendant compte à quel point le monde a évolué en un peu plus d’un siècle.

Je trouve que cette sortie a bien fonctionné ; en effet, elle nous a rapproché les uns des autres : je me suis fait de nouveaux amis et j’ai découvert de nouvelles personnes.

Pour conclure, cette sortie m’a vraiment plu car elle était à la fois ludique et culturelle.

Romain C, 2de6